KikouBlog de CAPCAP - Avril 2024
CAPCAP

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Avril 2024

séance de philo avec IAAF

Par CAPCAP - 21-04-2024 21:15:28 - 3 commentaires

Ce soir, petite séance de philo avec IAAF (Intelligence analytique artificielle faible)
Voici ma question existentielle :
La nature a-t-elle fait une erreur en associant reproduction sexuée et intelligence?

Réponse de www.perplexity.ai *

"La nature n'a pas fait d'erreur en associant la reproduction sexuée et l'intelligence. Au contraire, ces deux aspects sont intimement liés dans l'évolution des êtres vivants.

Selon les recherches présentées, la reproduction sexuée permet une plus grande diversité génétique et favorise l'adaptation des espèces à leur environnement. Bien que les plantes n'aient pas de système nerveux centralisé comme les animaux, elles démontrent néanmoins une forme d'intelligence à travers leur capacité d'adaptation.

De plus, la reproduction sexuée est considérée comme un mécanisme fondamental de l'évolution, permettant la transmission des caractères favorables à la survie des organismes. Ainsi, loin d'être une erreur, l'association entre reproduction sexuée et intelligence est un élément clé du processus évolutif qui a permis l'émergence de la diversité du vivant.

En résumé, la nature n'a pas fait d'erreur en liant ces deux aspects, car ils sont complémentaires et essentiels au développement et à l'adaptation des espèces."


Bon, reprenons point par point…

"La nature n'a pas fait d'erreur en associant la reproduction sexuée et l'intelligence. Au contraire, ces deux aspects sont intimement liés dans l'évolution des êtres vivants."
Soit.

"Selon les recherches présentées, la reproduction sexuée permet une plus grande diversité génétique et favorise l'adaptation des espèces à leur environnement."
Totalement faux ! L’humain n’a eu de cesse d’adapter la nature à sa volonté. Tant et si bien qu’il se met lui-même en danger en détruisant l’environnement.

"De plus, la reproduction sexuée est considérée comme un mécanisme fondamental de l'évolution, permettant la transmission des caractères favorables à la survie des organismes. Ainsi, loin d'être une erreur, l'association entre reproduction sexuée et intelligence est un élément clé du processus évolutif qui a permis l'émergence de la diversité du vivant."
Première phrase, on est d’accord.
Seconde phrase, non. Au contraire, l’intelligence (la capacité à comprendre l’environnement, à l’utiliser au mieux, à l’adapter, le transformer radicalement, à le détruire) associée à la reproduction sexuée (avec, chez les animaux, le besoin de paraître beau, de sembler fort, belliqueux, voire intelligent ou dominateur, au final de charmer pour accéder à la femelle) fait du mâle humain un pervers piloté par ses pulsions, doté d’une puissance d’action sans équivalent et donc d’une capacité de nuisance comme dame nature n’en avait jamais conçu.
Un monstre…

Conclusion :
Ne pas faire confiance à IAAF pour la philo ! 馃榿馃槀馃ぃ
(et peut-être pas à moi...)


* merci à akunamatata de m’avoir fait connaître ce moteur de recherche 

Voir les 3 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.35 - 182820 visites