KikouBlog de CAPCAP - Octobre 2023
CAPCAP

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Octobre 2023

Journal d’Arrêt de Travail - Mardi 3

Par CAPCAP - 03-10-2023 20:39:58 - 2 commentaires

Journal d’Arrêt de Travail
octobre 2023

Mardi 3
Réveil après une nuit "normale" de 8h30 et 5 levés-pipi. Éveil fatigué, comme d’hab.

À peine arrivé au bureau, mon chef m’appelle pour que je prenne son relai sur une analyse d’offres. Bien que débordé, je ne sais pas dire non, comme toujours.
Deux heures après, la syndicaliste CFDT à qui je m’étais confié il y a deux mois, passe pour nous parler prime, elle me voit et me demande, inquiète, comment je vais. J’évoque ma fatigue, et comme hier chez ma psy, je me mets à pleurer.
Sur leurs conseils, je vais voir mon médecin qui m’arrête.
Je suis embrumé et tremblotant.

L’appétit n’a jamais été touché, et je vais un peu mieux après un repas.

Je mets un SMS à mon chef pour le prévenir de mon arrêt. Il me répond de l’appeler pour la réunion qu’il a peu après avec le DGS… "Chacun ses priorités" comme dit la syndicaliste. Au moins, je sais maintenant à quoi m’en tenir avec lui.

J’écoute Jean-Louis Aubert, "Du Bonheur" et je pleure à nouveau à l’évocation du bonheur et de "tout le boulot" qu’il répète une douzaine de fois. Je me sens épuisé de cette vie.

Sieste. Ben quoi ? Faut bien que je remplisse le contrat : repos.

Aubert me fait le même effet...
Par chance, il me vient à l’idée d’un ami avec qui je pourrais prendre un thé au musée Bourdelle. En m’y rendant, je me sens extraterrestre dans Paris. Comme anesthésié.

Tout de suite, je me sens bien accueilli dans ce musée (gratuit) La cour d’entrée est foisonnante de plantes et de sculptures, entre les arcades. Je ressens des émotions fortes devant certaines œuvres, je ne suis pas dans un état normal. 
Mais c’est bien, ça fait glisser mes émotions de moi et ma situation, vers ces sculptures.
Sur la terrasse haute, je suis pris par "Apollon et la méditation", je me vois en Apollon (oui, je manque un peu de modestie) avec la Bienveillance déployant ses bras derrière moi…

Bon, mon ami me répond, pas dispo.
Mais je suis si content d’être venu ici.

Ça ne sera pas pour aujourd’hui, la réponse de la neurologue. Hier en effet, j’ai contacté son cabinet, sur l’insistance de ma psy, et rempli un long formulaire sur mon sommeil, il m’a fallu une plombe pour ça, notamment à cause de la fatigue.
Objectif : savoir qui de l’œuf ou de la poule est à l’origine de la fatigue et de la dépression. Les deux sont possibles. Voire un mélange des deux...

Allez! 21h approche. Je vais me brosser les dents et me coucher... À moins que je ne prenne le temps de boire un tilleul...

Voir les 2 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.35 - 182807 visites