Ça va bien
CAPCAP

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Ça va bien

Par CAPCAP - 11-04-2021 19:57:42 - 5 commentaires

Bien.


Ça va bien.


Pour une fois, je n'écris pas pour exprimer mes doutes, mon mal-être ou un coup de gueule.
Non, c'est pour dire que je vais bien, notamment à ceux qui m'ont encouragé par leurs messages!


J'ai depuis un moment le sentiment de moins attendre de choses de la vie. Juste ce qu'elle m'apporte. Je ne suis pas impatient de savoir ce qui va arriver, ça vient, c'est tout. J’accueille. Enfin de temps en temps, voire souvent...
Ça fait un moment que je me demande si je sens ça vraiment, ou si je me trompe moi-même.
Mais ce bien-être dure, donc je ne dois pas trop être dans l'erreur...


Certes, je vis toujours seul, mais je n'en souffre pas. Je vois des hommes plaisants, inaccessibles, mais je n'en éprouve pas d'amertume.
Si je vis quelque chose de plaisant, je ne pense plus que ça ne va pas durer. Je le sais, mais je ne m'en préoccupe plus, j'en profite, c'est tout.
Le déplaisant, j'ai eu ma dose en 2020. J'ai été déclaré mort, puis il y a eu le Covid, puis mon père a été gravement malade, puis il est mort.
J'ai fini l'année épuisé, mais pas déprimé (clairement moins que des années auparavant)


Certes, il y a cette fatigue chronique qui fait que je suis crevé dès le 1er jour de la semaine, et que je suis quasi incapable de travailler 5 jours de suite. Ça fait déjà plusieurs années... Bon, j'ai déjà 52 ans, mais je n'ai aussi "que" 52 ans, avec encore une quinzaine à cotiser pour la retraite (si, alors, ça existe encore) La médecine ne voit toujours rien d'anormal.


Côté "environnemental", je suis de moins en moins paniqué par l'avenir. Ça sera boulversifiant, ça sera très dur, mais on fera avec, il n'y a pas de choix. Apprendre à ne pas savoir de quoi sera fait demain... (je sais, c'est facile à dire quand on est propriétaire de son logement, fonctionnaire et responsable de personne)


J'ai beau être architecte, l'idée de vivre dans un plus bel espace que mon 2 pièces ne m'attire pas vraiment. Mais visiter de beaux bâtiments publics me plaît vraiment et ça me suffit.


Côté CàP, après 5 années chaotiques, ça va bien. Pas très rapide, certes, mais je cours à nouveau avec grand plaisir. Les courses chronométrées ne me manquent pas vraiment, mais j'aurais plaisir à en refaire avec des amis, surtout pour les week-ends qui vont avec. J'aime de plus en plus courir sur plusieurs jours à la montagne ou sur la côte bretonne. Être juste avec le paysage et le présent. Courir, c'est fêter ce corps que je suis.


Côté boulot, j'ai parfois des idées qui me plaisent bien. Mais ça n'est pas toujours validé, bien sûr. Alors il est possible de distinguer le plaisir d'avoir une idée, et la prétention à l'imposer aux autres. Ainsi, j'ai plus ou moins appris à ne retenir que la première, que le plaisir. Et la déception reste très faible.
Je suis toujours sous antidépresseurs, depuis une douzaine d'années. J'ai commencé à réduire les doses en vue d'arrêter peut-être.


Apprendre à recourir à de petits recentrements, de micro-apaisement : se rendre compte quand on part en stress, et appliquer un petit lâcher-prise. Ça s'apprend, ça devient un peu plus facile avec le temps.


Finalement ai-je compris ce qui m'a changé?


Intimement je crois que ce sont en partie les propos de cet enseignant de la voie directe :
Eric Baret ; la voie directe  https://www.youtube.com/watch?v=FaosSjsSbHE
Il est moins doux que d'autres transmetteurs, il n'hésite pas à tenir des propos qui bousculent, au risque de ne pas passer pour bienveillant. Moi, je le crois bienveillant à sa façon. À vous, éventuellement, de vous faire votre avis.
Je n'ai rien à vendre, juste envie de témoigner. Par gratitude sans doute...

Billet précédent: Merci pour 2020, malgré tout...
Billet suivant: Il y a 9 mois...

5 commentaires

Commentaire de L'Dingo posté le 12-04-2021 à 09:46:46

l'écriture peut être une voie cathartique douce.
La lecture , surtout celles des stoïciens, tout autant.
mais pour ne pas tomber dans une apathie délétère, heureusement il reste entre autres, le sport et la musique.

merci Capcap pour tes billets épisodiques ;-)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 14-04-2021 à 16:01:14

Voir les choses du bon côté, ça s'appelle la sagesse. C'est en s'ouvrant ainsi qu'on attire les bonnes surprises ou les expériences inattendues.
Bonne continuation à toi et à ton corps qui court et marche pour ton bien.

Commentaire de philkikou posté le 14-04-2021 à 18:03:41

la lecture d ce billet me fait penser que tu as franchi un cap Capcap ! Bravo (clap, clapclap ;-))

Commentaire de NRT421 posté le 15-04-2021 à 13:32:15

Bon ben voilà, impec. Et si en plus la chimie finit par aller se faire voir chez Erdogan, alors ce sera vraiment pépouz à perpétuité.

Commentaire de CAPCAP posté le 16-04-2021 à 13:46:05

Merci ;-)
Bon, pour la sagesse, ça fait un peu peur, on va attendre un peu quand même :-D

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.24 - 100294 visites